Historique de la Maternité

La Maternité Muriel Africa, conçue et réalisée par la volonté d’une femme belge, au Sénégal, offrira dès son entrée en fonction une amélioration considérable pour les futures mamans et leurs nouveaux nés.

Entièrement construite grâce aux dons récoltés en Belgique et à la collaboration des protagonistes sénégalais, la maternité est aujourd’hui sortie des sables.

En une année, de mars 2011 à mars 2012, Muriel Jonckheere a réussi son pari : construire une maternité complémentaire au dispensaire existant à Grand Mbour2 au sud Sénégal.

Seule maternité dans ce faubourg, elle comportera 10 lits, salle de travail et salle d’accouchement, vestiaires et salle de repos pour les sages femmes. L’accent a été mis sur les sanitaires afin que les accouchements et les suites se passent dans de bonnes conditions d’hygiène.

Muriel Jonckheere a veillé à ce qu'il y en ait en nombre suffisant et de bonne qualité.

L'évacuation des eaux usées est garantie par de grandes fosses septiques.

C’est en activant son réseau d ‘amis, de relations et collègues de bureau, en donnant des conférences, sollicitant l'aide de club services (Rotary Club Bruxelles Nord, Lions Club Bruxelles Dauphin, Soroptimist Val-Brabant Waterloo) et frappant à toutes les portes possibles que Muriel Jonckheere a pu récolter des dons matériels et financiers. Elle a aussi bénéficié de l'aide spontanée de la paroisse de Ste Alène. Son travail rigoureux , le contrôle permanent effectué grâce à la collaboration active de Moussa SY et des Docteurs Cheikh et Coura Ndiaye de Grand Mbour2 ont permis une construction rapide et aux meilleurs coûts.

La transparence de ce projet, bénéficiant directement à la population locale, sans intermédiaire, est assurée par l’envoi régulier, à chaque donateur, de photos et d’explications de l’état d’avancement des travaux.

Aucune rémunération n'est attribuée à l'équipe de promotion et tous les bénéfices et l'argent reçu sont affectés à l'amélioration et à l'entretien de la maternité.

Muriel Jonckheere s’est investie à fond dans cette action humanitaire à la suite d’une expérience de vie douloureuse, les décès rapprochés de son fils et de son époux. En ouvrant son cœur aux autres elle s’est reconstruite et a réussi à poursuivre sa route. Elle dédie sa Maternité Muriel Africa à la mémoire de son fils Bernard et à toutes les femmes africaines !